09 décembre 2008

Equilibre

marrak001

Marrakech. Nous sommes sous le soleil. Sans but. Rien que la marche au hasard, suivant notre seul instinct qui indique une direction aléatoire. Dans ces moments là mon regard se porte vers des lumières qui me sont chéres. Tranchées et dures, je me place de coté ou je les affronte. ces lumières sont celles de mon enfance. Celles qui pèsent sur les épaules. Celles qui suffoquent. les ombres se détachent et laissent apparaitre une sorte de monde parallèle. Une vie qui se dédouble et s'affirme.

J'interromps la marche. Un angle de rue m'offre des formes géométriques qui se découpent. Le panneau en contrejour, sa réplique parfaite au sol. Tout cela m'offre un équilibre pour construire une image. Mais cela ne suffit pas. J'attends que les personnages s'organisent. Je m'appuie sur la balance imaginaire qui se dessine face à moi. A gauche, à droite, des hommes et des femmes défilent. Ils ne s'arrêtent pas et ne font pas attention. Je me demande ce qu'ils voient en moi. Un simple touriste qui photographie une rue. Un fou qui s'intéresse à un panneau de circulation au milieu d'un paysage de carte postale? peut être tout cela en même temps. Je voudrais être un fou...

Je me concentre. ça vient. La femme a gauche arrive. Son pas est élégant. Le sac par terre vient s'interposer entre son ombre et celle du panneau. Le vélo, a droite, se pose sur l'autre coté de la balance. ça y est. Je déclenche une nouvelle fois. Aprés d'autres images ratées, celle ci est la bonne. je le sais. Pourquoi?. Sur l'instant , je n'en sais rien. Une intuition m'indique que le travail ici est terminé. Il faut reprendre la marche.
Aller voir ailleurs si il existe d'autres point d'équilibre.

Posté par sebcalvet à 10:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Equilibre

Nouveau commentaire