10 décembre 2008

Le regard perdu

COPEBERT030

Assemblée nationale. Jean François Copé parle à la presse après la réunion du groupe UMP. Les caméras, les micros sont massés. Je dois bien avouer être aveuglé, perdu derriere le mur formé d'ingenieurs du son et de cameramans. J'attrape un chaise à proximité et monte dessus. Je domine la situation et commence à faire des images de l'homme politique entouré par les journalistes. Je ne suis pas satisfait. J'ai déjà fait cette image de nombreuses fois. Je declenche tout en cherchant autre chose. Soudain, j'aperçois la tv dans le coin droit. Elle me parait, elle aussi, dominer le sujet. Legerement penchée, elle semble regarder la scene avec dépit. C'est vrai, nous sommes en pleine discussion du projet de loi sur l'audiovisuel. Oui, mais je veux éliminer cela de mes pensées. Ne pas trop coller à l'evenement.
Je m'imagine alors un objet vivant. La television comme un animal exterieur à tout cela et qui regarde.
C'est entre elle et l'homme politique que cela va se jouer. Je construit un cadre autour de la diagonale qui fait le lien entre copé et la tv.
Je fixe cela et espere qu'il tournera la tête vers elle pour renforcer mon image. Cela arrive vite. l'homme politique tend son visage vers la droite. Il attend une question. Son regard semble perdu quelques secondes. Ce même répit que je cherche toujours. Cette suspension du temps qui va toujours trop vite, pour eux comme pour nous.
Encore une actualité insignifiante. Mais encore un moment de suspension qui semble approcher la vérité d'un instant.
L'homme politique, son message véhiculé par les journalistes présents. La television, outil de la propagation. elle qui regarde éteinte le manége des faux semblants se dérouler devant elle. Elle devra le soir même en rendre compte. Malgré elle.

Posté par sebcalvet à 09:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Le regard perdu

    Très bien cette télé, c'est ce qui saute aux yeux quand on regarde cette image pour la première fois.

    Le genre d'image qui interroge, avec un brin d'humour, sur le milieu politico-médiatique. Chouette !

    Posté par Pierre, 10 décembre 2008 à 10:30 | | Répondre
Nouveau commentaire